Last seen #3

Bon clairement, en ce moment, vous l’aurez compris, j’enchaîne les films. Il y a des moments comme ça, où on a envie de regarder des films (enfin surtout des moments où on a envie d’alléger la liste des films qu’on a en stock et qu’on doit voir). Je tiens le bon bout, il doit m’en rester plus que 16579 et des bananes à regarder. Et coup de chance, je tombe rarement sur des films merdiques (je touche du bois pour que l’univers ne me laisse pas tomber en si bonne voie).

  • Unbroken : Mon dieu que j’ai été emballé par ce film! Comme vous l’aurez peut-être compris (si vous êtes assidus dans la lecture de mes articles) j’aime énormément les films de guerre. Et je peux vous dire que celui-ci est un petit bijou. Extrêmement bien joué, on a juste envie de déglinguer le ptit bridé psychopathe qui se prend pour Dieu. J’ai tout simplement kiffé ma race (j’ai 12 ans et je suis une ouech bonjour), soyons honnête. Déjà pour le jeu des acteurs, comme j’ai pu vous le dire deux lignes plus haut, mais aussi par rapport au fait que ce film a un angle bien précis qui le différencie pas mal des autres films de guerre. Parce que, oui, des films de gueguerre on en a vu une pelleté, mais des films qui abordent le thème des camps de prisonniers de guerre et en plus de ça avec la marine japonaise, j’en connais pas des masses (voir pas du tout). Je vous laisserais le plaisir d’aller lire le résumé. Mais clairement je vous le conseille, parce que le mec c’est un peu un bad ass quand même.

unbroken

  • Samba : j’ai regardé ce film totalement par hasard, en me disant « allez soyons fou, la vie est courte. Qui sait« . Et puis, il y a Omar Sy, alors forcément ça motive un peu plus. Déjà je tiens à préciser que Charlotte Gainsbourg est, comme dans tous ses films, complètement molle du bulbe, aucun sexyness et super relou (après c’est que mon avis). Mis à part ça, une fois qu’on fait abstraction de sa tronche de dépressive chronique, le film est plutôt sympa. Tout d’abord parce qu’il aborde un thème qu’assez peu de personne veut montrer : les immigrants et comment les intégrer. Bien que ça soit un thème d’ordinaire assez dur et compliqué, je trouve qu’ils ont su lui donner un peu de légèreté et je me suis fendue la poire assez régulièrement grâce à mon ptit Omar (cette phrase est assez étrange quand on y pense. C’est dans ces moments là que je comprends que je pense à la bouffe environ H24). Les seconds rôles tenus par Izia Higelin et Tahar Rahim, sont vraiment au top. J’aime surtout la nana, un peu fofolle et déjantée. Si vous voulez vous détendre une après-midi ou un soir sans trop vous prendre la tête mais tout en évitant de vous cramer le cerveau avec un ramassis de conneries, vous pouvez y aller. Je pense qu’il peut plaire à une grande majorité.

Samba

  • Mommy : Après avoir entendu tout le monde en parler et qu’en plus de ça il était sur ma liste « à voir » depuis un petit moment, j’ai réussi à me motiver une après-midi. Oui, il a fallut que je me motive étant donné que c’est en CANADIEN! Première tentative, je le mets sur ma télé, confortablement installée dans mon canapé, et là … gros drame. Je ne pige que dalle à ce qu’ils racontent. Même en me concentrant, je réussis à chopper un mot sur dix. Quand je me dis que je dois tenir 2h15, je me rend compte que c’est tout simplement impossible. Seconde tentative, le soir, sur mon pc. Ô joie, j’ai des sous titres! Et là c’est parti mon kiki. (Petit conseil, regardez avec des sous titres parce que leur québécois est assez hard). Mis à part ce « léger » détail, j’ai tout simplement adoré. Après, je dois reconnaître que c’est assez spécial et que si vous êtes pas branché film social/psycho/drama/space, passez votre chemin. Pour ceux qui aiment, n’hésitez pas. Le mec joue à la perfection! On ressent super bien ses différentes phases « dans sa tête » : colère, amour, pulsions, vengeance, tristesse, etc. Je recommande très fortement même s’il faut s’accrocher. Surtout que, personnellement, j’ai eu besoin d’avoir terminé le film pour me dire : Ouais c’est de la bombe.

mommy

  • American sniper : Oui, je sais je suis un peu à la bourre, et tout le monde, ou presque, l’a déjà vu. Bref, je ne pense pas avoir besoin de m’éterniser là dessus, mais j’ai vraiment aimé. Bon déjà, qu’on se le dise, l’acteur principal (Bradley Cooper) y est pour beaucoup. Mais en dehors de ça, le film est vraiment pas mal foutu. Une bonne chronologie où tu es pas paumée au bout de deux minutes avec : des flashback, des souvenirs, ce qu’ils imaginent, la réalité et tout le tintouin. Un jeu d’acteur au top. Et bien évidemment, cherry on the cake, c’est une histoire vraie. Que demande le peuple? Je vous le demande. A voir au moins une fois dans sa vie. Il n’hésite pas à montrer les vraies facettes de la guerre, quitte à déranger et mettre mal à l’aise et qu’on soit en colère dans certaines situations (que ce soit du côté Irakien comme du côté Américain). Je pense que c’est vraiment un film à voir pour avoir une idée de tout ce qui peut se passer pour les militaires sur le champs de batailles, dans leur vie sur place, et dans leur tête. Surtout dans leur tête. Bien évidemment, c’est réalisé par Clint Eastwood, donc bon, de base ça pouvait difficilement être un navet.

american sniper

  • Wild : Quand j’ai vu le titre et l’affiche, je me suis dis « oula, ça y est on se fait un remake de « Into the wild » mais en version féminine« . Finalement, pas vraiment. Bien que ça s’en rapproche pas mal. Mais bon, en moins dramatique, faut l’avouer. Il est mignon quoi. Pas prenant au trip. On est pas complètement absorbé par le film quand on le regarde. Mais bon, un soir, pour se mater une petite histoire sympa, pourquoi pas. Après je salue la bravoure de la nana (elle se tape une randonnée (grosse randonnée quand même) de 1700 km, seule). Clairement, ça incite au respect. On sent quand même la détermination qui grandit au fur et à mesure et l’envie de finir quelque chose dans sa vie. Accomplir quelque chose de grand, même si on doit en souffrir mentalement et physiquement. Ce n’est certainement pas le film de l’année, mais sympatoche tout de même. Le seul regret, c’est, à mon goût, que les flashback ne sont pas assez poussés. On ne comprend pas forcément pourquoi elle a autant la rage et l’envie de s’éloigner de tout. Il manque un petit quelque chose qui aurait pu rendre ce film bien plus puissant.

wild

9 réflexions sur “Last seen #3

    • justinebody dit :

      Super si tu as aimé! C’est clair que moi aussi je me suis posée la question du sac à dos.
      J’ai beaucoup aimé le film, mais ils auraient pu aller plus loin dans ce qui est flashback et tout. Tu trouves pas ?

      J'aime

      • Elise Berthelot dit :

        Si c’est vrai, autant on voit beaucoup l’histoire avec la mère, autant ils ont pas trop montrés comment elle était tomber dans la drogue suite à tout ça !

        J'aime

  1. Calimero Gallettoni dit :

    ─ Ah, je suis un peu mitigé pour Samba; c’est sur que Tahar Razim (dixit le Al Pacino du prophète), et Omar Sy ainsi que la toujours gracieuse Charlotte Gainsbourg sont des acteurs hors normes.

    Mais, comme le film ressemble beaucoup à intouchables, on est obligé un peu de faire la comparaison malgré soi, et l’histoire est un peu moins poignante il faut l’avouer. Une fois quand sort de la seule, on remet pas en question ses convictions profondes, etc.

    Et aussi, l’accent de Omar est juste pas crédible et m’a empêché de rester à 100% dans l’histoire.

    ─ Pour American Sniper, je suis aussi mitigé, idem que pour le précédent, si je compare avec les autres Eastwood, surtout One Million Dollar Baby, c’est pas aussi poignant.

    Je sais pas quoi penser en sortant de ce film, et même si Bradley Cooper est bon c’est certain, ça ne suffit pas. On sent quand même qu’y avait un parti prit et que c’était un film hommage. Je sais pas trop, mais il manquait quelque chose.

    Un peu comme Good Kill qui est sorti récemment (dénonçant l’usage de drones domestiques, etc..).

    J’ai plus été marqué par citizen four dans un autre registre, mais ça doit être une question de goûts.

    ─ Les autres j’ai pas vu, mais ça ne saurait tarder ! Angelina Jolie et Reese Whiterspoon, en tant que réalisatrice ou actrice, c’est toujours du lourd ! (enfin, pas toujours… Mais on y croit..!)

    J'aime

    • justinebody dit :

      Je suis plutôt d’accord pour american sniper. Pour ce qui est de Samba, ce qui fait étrange avec l’accent d’Omar c’est tout simplement parce qu’on a l’habitude de l’entendre parler sans accent. Mais pour son rôle, pour être « crédible » si je peux dire, il fallait bien lui mettre un accent le pauvre.
      Après je ne suis pas forcément d’accord par rapport à intouchable. Ok on peut dire que c’est vaguement dans le même style mais bon il y a quand même une sacrée différence. Après, j’ai réussi à faire la distinction entre les deux et ne pas y penser. Donc sans doute ça a joué sur mon avis que j’ai vis à vis du film.

      J'aime

      • Elise Berthelot dit :

        Tous le monde dit que le film ressemble à intouchable ! Et que du coup ils l’ont pas aimer parce que c’est « moins bien ».
        Moi faudra déjà m’expliquer en quoi ça ressemble à Intouchable ? Pour le coup je comprend pas…

        J'aime

      • justinebody dit :

        Je pense que c’est en gros le côté immigrés et relation amicale qui se lie. Perso niveau histoire ça n’a pas grand chose à voir. Plutôt niveau humoristique. Et vu que c’est le même acteurs, Jpense qu’il y a des gens qui font l’amalgame.
        Même si en vrai les deux histoires n’ont rien à voir.

        J'aime

  2. Elise Berthelot dit :

    Pour Unbroken: on dit merci qui ? ahahah ! Moi aussi je l’ai bien kiffé et j’adorais l’acteur principale que j’avais pu voir dans Skins. Mais alors là pour le coup, il ne ressemble en rien à son personnage de Skins, que ce soit physiquement ou dans son rôle. Je pense que c’est un acteur qu’on va surement être amené à revoir. Et avec plaisir.

    Pour Samba, j’ai adoré le passage où il lui dit « jette les chaussures » ! J’ai adoré le jeu d’acteur de Omar et celui du brésilien (qui n’est pas trop brésilien) ^^ ! Le côté un peu débilou d’Omar m’a vraiment fait rire. Par contre j’ai moins aimé le côté « social » du film. Pas assez approfondi à mon goût, notamment quand ils sont dans la « prison » qui n’est en fait pas une prison mais où ils sont quand même enfermé. On comprend ce qui se passe mais c’est pas trop poussé. Et l’histoire avec la bénévole (Charlotte Gainsbourg) m’a un peu énervé, déjà parce que j’ai beaucoup de mal avec actrice et aussi parce que j’ai trouver son rôle un peu réducteur: genre les bénévoles ou travailleurs sociaux peuvent tomber amoureux de leurs usagers comme ça, sans que ça pose aucune question éthique. Mouais… mais bon c’était quand même un film sympa. Et tout ceci n’est que mon avis.

    Mommy: comment dire ce film est complètement inattendu. Bon déjà la façon de parler: merci les sous titres, je défies quelqu’un de ne pas les utiliser. Il parait (on m’a renseigner) que c’est du québécois de gens en bas de l’échelle social, alors je sais pas si c’est autant comme ça en vrai mais wahou c’est quand même quelque chose. (d’ailleurs Justine tu as mis que c’était en canadien dans l’article, c’est du québécois plutôt ^^). Après quand on passe sur la langue qui fait vraiment un effet bizarre au début, c’est un film qui dépote.

    American Sniper: dommage je connaissais la fin avant de le voir, en ayant entendu parler !! Mais pas déçu quand même de l’histoire. Horrible passage de la perceuse.. Et gros moment de stress: ce goss va-t-il ramasser l’arme ? La guerre quoi !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s