N’eteins pas la lumière

Dernier petit nouveau que j’ai eu l’occasion de lire. Toujours dans le thème roman policier, ce livre de Bernard Minier « N’éteins pas la lumière » était bluffant. Je vous laisse découvrir mon avis en espérant vous donner l’envie de le lire.

Tout simplement génial. Ce livre est écrit d’une telle façon que l’on ressent exactement ce que le personnage ressent. Incompréhension, rage, colère, persécution et solitude lors de la première partie du roman. Puis retournement de situation, prise en main, revanche, pousser ses limites, rage, survivre.

Une fois qu’on commence à le lire, on a aucune envie de le lâcher. Juste écrit à la perfection. L’intrigue reste totale jusqu’au bout. Avec des revirements de situations et de pouvoir sans cesse. On ressent énormément de compassion pour Christine, le personnage principal, mais également l’envie qu’elle se batte.

C’est tout bonnement impressionnant la façon dont on est entrainé dans le livre et dans la tête de Christine. Ses émotions sont tellement claires. Je félicite l’auteur pour avoir écrit un tel roman.

N'eteins pas la lumière

Seul petit bémol que je pourrais apporter à ce roman est le fait que l’auteur utilise, d’après ce que j’ai pu comprendre, le même policier. En n’ayant pas lu le roman précédent, je me suis sentie parfois un peu confuse dans certains détails donnés (notamment sur l’enquête précédente qui hante Servaz, le policier). Cela m’a gêné principalement à la fin, où ça commençait à être longuet. L’auteur reparle de l’ancienne enquête. J’ai failli abandonner les dernières pages, mais j’ai bien fait de continuer étant donné qu’on découvre encore des éléments de l’enquête actuelle à la fin.

En gros, l’histoire débute lorsque Christine, présentatrice radio hyper connue, reçoit une lettre la veille de Noël. Cette enveloppe n’a ni adresse, ni timbre et est écrite par la main d’une femme prête à se suicider. Ne pouvant rien faire, elle continue sa journée, jusqu’à ce qu’un auditeur, le lendemain, l’accuse en direct de n’avoir rien fait. C’est à partir de là que tout s’enchaîne à une allure folle. Tous les éléments vont se mettre en place pour l’accuser, la faire passer pour une folle et l’isoler, jusqu’à l’irréparable. Qui est derrière tout ça? Et le plus important, pourquoi cet acharnement sur elle?

Mis à part le petit détail de l’enquêteur qui se suit durant les livres, je vous recommande très vivement ce livre. Du pur génie, super bien écrit. Agréable à lire. Et nous fait réagir pages après pages. A lire!

4 réflexions sur “N’eteins pas la lumière

  1. Elise Berthelot dit :

    Petite critique que j’ai laissé également sur Babelio:

    Premier livre que je lis de Bernard Minier conseillé par une amie.

    On suit Christine, personnage principale dans sa descente en enfer. Pour cause: elle se fait harceler, manipuler, trahir à tout va ! Elle se retrouve très vite isolé de tous.
    Pourquoi? Parce qu’elle n’a pas aidé la personne qui annonçait son suicide dans une lettre.

    L’histoire est bien menée. Et j’ai eu du mal à décrocher de mon livre.

    Le bémol: on suit également l’inspecteur Servaz dans cette histoire. Apparemment c’est un personnage récurrent des livres de Bernard Minier. Et il y a souvent des anecdotes et références à ces anciennes enquêtes ! Je conseille donc de lire les livres de Bernard Minier dans l’ordre si on veut comprendre la totalité du bouquin. Car il me reste personnellement des éléments sans réponses.

    Je vais donc de ce pas me mettre à la lecture de ses précédents livres !!

    J'aime

      • Elise Berthelot dit :

        Oui du coup je vais lire les précédents bouquins de lui assez vite ! Car il y a déjà un nouveau qui est paru en 2015 (Une putain d’histoire) et je veux comprendre l’histoire de Marianne car à mon avis on va en ré-entendre parler !!

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s