Last Seen #12

Un sacré moment que je n’avais pas fait un petit article dans cette catégorie. Tout simplement parce que ces derniers temps je n’avais absolument, mais alors absolument pas, la foi de regarder un film. Pourquoi ? Peur de tomber sur un navet, ne pas savoir par quoi commencer (environ 19265292 de films en attente de visionnage), trop long, et que sais-je encore. Mais je reviens en force avec mes cinq derniers films. Donc c’est parti !

  • The big short : le casse du siècle : Comment dire … Autant être franche, ne vas pas voir ce film en te disant que ce sera le moment détente de ton dimanche après-midi (ce que j’ai eu le malheur de faire). En gros du gros, ça raconte la crise de 2008 et les subprimes. Euh … Après avoir fait plus de 6 ans d’économie, j’ai été, comme qui dirait, dans le jus total ! Bon ça va que dans le film ils savent qu’on est pas tous des traders et donc qu’il faut trouver une autre façon de nous expliquer mais autant vous dire qu’il faut tout de même s’accrocher. En dehors du scénario, certes hypra intellectuel, mais tout simplement génial, j’ai eu un peu de mal, au début, avec la façon dont c’est tourné et mis en scène (acteur qui parle au téléspectateur, arrêt sur image, voix off, images d’archives, qualité comme il y a une dizaine d’année, caméra qui ne cesse de bouger). Sur le coup c’est très perturbant, mais on s’y fait.  Il y a une tonne de bons acteurs. En résumé, un film au top, même si on a l’impression d’être des demeurés en sortant (déjà parce qu’on a rien pané au film, ou du moins 40% max. mais également par rapport en l’histoire elle-même et comment tout le monde s’est bien fait bai***). A voir, ça c’est certain.

The-Big-Short-movie-2015-New-Poster

  • The rewrite : bon comme toute comédie, on va pas y passer 10 ans. Plutôt chouette, mais rien de révolutionnaire. Le scénario, pourtant, est du « jamais vu » ( à prendre avec des pincettes hein). Assez sympatoche dirons-nous. A regarder sans prise de tête avec sa mère ou une copine, ou seule (pas la peine d’être accompagnée pour ce genre de film). Un ptit thé, un ptit cookie (que dis-je, la boîte entière) et hop c’est partie. Le fait qu’il y ait Hugh Grant ajoute un petit plus quand même. Ne vous attendez pas à un truc très excitant et émouvant, mais chouette pour se détendre.

The rewrite

  • A vif : Lorsque j’ai vu Bradley Cooper présenter ce film au journal de 20h sur TF1, j’ai su aussitôt que je voulais le voir (et non, ça n’a rien à voir avec sa belle gueule. Je mens bien évidemment!). Je pensais que ça serait un film prenant et drôle mais finalement pas tant que ça. Le scénario et le film sont une plutôt bonne idée, le personnage principal également mais je sais pas, il manque un petit quelque chose pour rendre le film génial. Déjà, ils étaient pas obligés de nous pondre une histoire d’amour à deux balles, on aurait pu s’en passer très largement dans ce genre de film. Malgré les « petites erreurs » de scénario qui auraient pu rendre le film film 10 fois meilleur, le personnage principal est génial. Bon déjà, vu qui l’interprète on s’est pas foutu de notre gueule, mais en dehors de ça, je ne sais pas pourquoi mais je trouve ça assez représentatif du monde de la haute gastronomie (bien que je n’en ai pas vraiment une foutue idée étant donné que j’y connais rien). Mais le genre de caractère très impulsif et auto-destructeur est incarné à la perfection. (Il faut précisé également que le fait que ça soit Omar Sy dans le film on s’en tamponne un peu, il apporte que dalle  mis à par être son second). A voir.

avifaffichedef-1443190311

  • Man up : plutôt sympa. Ça nous parle d’espoir, de destin, de coup de chance. Une bonne comédie romantique à l’anglaise. Ce ne serait certainement pas un film que je pourrais voir et revoir mais il est tout de même réussi. Comme dans beaucoup de films anglais, j’aime le fait que les personnages principaux ne soient pas sortis tout droit de Gossip Girl, 90210 et autres mondes parfaits. Mais plus des gens comme nous. Ça met une petite touche de « réalisme » dans ce film. Assez touchant au final. Et ça fait un bien fou de ne pas voir une comédie romantique en mode cucul la praline. A voir les dimanches pluvieux (et dieu sait qu’il y en a en ce moment).

Man_Up

  • The intern : Complètement génial ! Drôle, intelligent, touchant, c’est un bonheur de voir ce film. Pas prise de tête mais pourtant qui aborde des thèmes d’actualité : la retraite, la position de chef d’entreprise en tant que femme, les start-up, la vie de famille et comment concilier tout ça, les relations de travail et d’amitié. Et le tout sur un thème plutôt chouette puisqu’on parle d’une entreprise de vente de vêtement en ligne. Qui dit mieux ?! Déjà que j’adore ces deux acteurs séparément. Mais alors ensemble … Un pur bonheur. On a vraiment l’impression de voir une réelle amitié se développer, et c’est là qu’on se rend compte que c’est grâce à leur jeu d’acteur si formidable. A voir absolument. Et je ne me lasserais pas de le revoir une seconde ou une troisième ou dixième fois. Du talent, du talent.

The-Intern-Movie-Poster

 

Une réflexion sur “Last Seen #12

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s